chirstmas-cookie2018

Tour d’Europe des gâteaux et traditions de Noël

L’odeur des marrons chauds envahit les rues et fait frétiller vos narines ? L’hiver est là et les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas. Il est temps d’allumer un feu de cheminée, décorer son sapin et de se mettre à la pâtisserie. C’est aussi à cette période de l’année que revient la fameuse question du repas de Noël et du menu qui éveillera les papilles de nos convives. Entre traditions et nouveautés, Les Épicuriens du Vin vous proposent un tour de l’Europe des gourmandises de Noël, sans oublier les accords mets-vins pour les mettre en valeur. De quoi avoir l’embarras du choix pour agrémenter vos menus de fêtes.

Entamons notre voyage avec la France et sa traditionnelle bûche de Noël qui figure parmi les desserts les plus prisés à cette période de l’année. Si elle compte aujourd’hui parmi les représentants les plus célèbres des gâteaux de fêtes, peu d’entre ceux qui la savourent connaissent réellement ses origines. En effet, on raconte qu’avant l’arrivée de l’électricité, elle était soigneusement sélectionnée quelques jours avant Noël pour permettre aux foyers de passer la nuit du réveillon au chaud. Cette dernière était ensuite décorée de feuillages et de rubans avant d’être allumée. Une fois consumée, ses cendres étaient conservées pour porter bonheur l’année suivante.

Aujourd’hui c’est sous forme de dessert qu’elle s’invite sur nos tables, avec des décorations toujours plus festives. Au chocolat, pralinée ou aux fruits, on ne compte plus ses variantes et il y en aura forcément une pour mettre tout le monde d’accord. Servez-la accompagnée d’un verre de vin doux naturel jeune pour préserver l’équilibre entre sucre et fraicheur.

bûche-noel-chocolat-2018

©Pinterest

 

Poursuivons notre route vers l’Allemagne pour y découvrir son fameux Christstollen. Réalisé à base de pain aux fruit confits et farci de pâte d’amande, ce gâteau très populaire compte de plus en plus d’adeptes à travers l’Europe. Sa recette traditionnelle est originaire de Dresde mais on retrouve aujourd’hui de nombreuses variations en selon les régions.

À table, il se mariera parfaitement avec un vin blanc doux alsacien.

Allemagne-gâteau-noël-christollen

©Pinterest

Escale en Europe du Nord avec le Joulutorttu finlandais (nous vous mettons au défi d’essayer de le prononcer 3 fois sans vous tromper). Ces gâteaux traditionnels se composent de petites étoiles garnies d’une pâte de pruneaux. Nous vous proposons de les accompagner d’un vin rouge aux arômes floraux de la Vallée du Rhône Crozes Hermitage ou un Châteaux neuf du Pape qui s’accordera très bien avec le pruneau.

Joulutorttu-finlande-cake-pinterest

©Pinterest

Grand classique des fêtes, le Christmas Pudding n’est décidément pas un gâteau comme les autres. Sa création remonte à l’époque victorienne, où il est à l’origine un plat salé à base de viande, fruits secs et vin d’épices. Au fur et à mesure, la viande a été remplacée par les œufs et la mie de pain pour devenir le gâteau que l’on connait aujourd’hui. Sa recette se transmet dans les familles de génération en génération. Pour le confectionner, la patience est de mise ! Il se prépare généralement dès la fin du mois de Novembre pour être consommé le jour de Noël, réchauffé à la vapeur et flambé au Brandy.

Souvent confondus en raison de leurs ingrédients similaires, le Christmas Cake, lui, se cuit lui au four. Il est aussi préparé dès le mois de Novembre et recouvert d’une couche de pâte d’amande puis de pâte à sucre quelques jours avant de le servir. On le reconnaît à ses décorations originales, à la fantaisie du chef pâtissier.

Ces desserts chaleureux et traditionnels s’accorderont à merveille avec des vins blancs effervescents.    

christmas-pudding-christmas-cake-2018

©Pinterest

Faisons maintenant un petit détour par le Portugal pour y découvrir le Pão de Ló. Ce gâteau typique portugais trouve ses racines dans la ville d’Ovar et est issu d’une tradition monastique. C’est un gâteau moelleux à base d’œufs, de sucre et de farine dont la préparation se transmet dans tout le pays et connaît de nombreuses déclinaisons régionales. Leur spécificité réside dans la proportion des ingrédients et la manière de les incorporer. Il est servi avec une crème à la vanille.

portugal-pao-de-lo-2018

©Pinterest

Prolongeons les festivités en Espagne avec le Roscón de Reyes, l’un des gâteaux de Noël les plus connus dans le pays. Il se déguste le 6 janvier, jour de la fête des Rois Mages. Il s’agit de l’une des célébrations les plus importantes de l’année, et c’est aussi le moment où les enfants reçoivent leurs cadeaux.

Garni de fruits secs et de fruits confits, sa recette varie selon les régions et il peut être fourré à la crème ou au chocolat pour les plus gourmands. Savourez-le avec un verre de vin blanc doux, comme un Sauternes ou un Muscat.

roscon-de-reyes-espagne-noel-2018

©Pinterest

Connaissez-vous l’histoire du panettone italien? La légende raconte que le panettone aurait été créé au XVème siècle, lorsque le cuisinier du duc Ludovic Sforza brula par erreur le gâteau prévu pour Noël. Suite à cet incident, Toni, l’assistant du chef aurait pris l’initiative d’inventer une recette qui se révéla être un véritable succès ! Le duc, conquis, décida de la nommer en l’honneur de son créateur « Le Pain de Toni » ou le « Panettone ».

Ce gâteau moelleux en forme de dôme est fourré de raisins secs, fruits confits et zestes d’agrumes.  En dessert, accordez-le avec un vin blanc moelleux du Sud-Ouest ou un vin pétillant.

Panettone-italie-noel-2018

©Pinterest

Dernière étape de notre tour de l’Europe, direction la Grèce pour y découvrir ses douceurs. Tradition des fêtes de fin d’année, les melomakarona font partie des desserts les plus populaires dans les foyers. Leur pâte est réalisée à base de farine et de semoule fine à laquelle on ajoute ensuite des zestes d’orange, des clous de girofle et de la cannelle. La particularité de ces gâteaux est qu’ils ne contiennent ni œufs ni graisses animales et sont ainsi adaptés pour la période de jeûne suivie par les orthodoxes avant Noël.

Une fois sortis du four, les biscuits sont plongés dans un sirop à base de miel puis recouverts de morceaux de noix concassées. Ils sont alors prêts à être dégustés.

melomakarona-grèce-noel-gateau-2018

©Pinterest

Sur cette note gourmande, l’équipe des Épicuriens du Vin vous souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en 2019 pour partager toujours plus de découvertes.

À vos fourneaux et vos fourchettes !

Partager sur

Votre avis, s'il vous plait

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *