Escale Tropicale en Polynésie !

Ce mois-ci, les Épicuriens du vin vous proposent une escale ensoleillée en Polynésie Française.

Composée de 5 archipels, elle se situe au cœur de l’océan Pacifique et se compose de 118 îles (dont 67 habitées). Ces dernières sont éparpillées sur 4 167 kilomètres carrés ; un territoire d’une superficie aussi vaste que l’Europe, comptant 270 000 habitants seulement.

carte-polynesie-francaise-vs-europe-1024x686Voici une carte de la Polynésie Française superposée à celle de l’Europe.

C’est après 22 heures de vol que nous posons nos valises à Tahiti, l’île principale. À la sortie de l’avion, l’air est chaud et humide. Nous sommes accueillis avec le sourire sur un fond de musique locale et aussitôt, on vient nous couronner d’un collier de fleurs de Tiaré.

Sansmmm titre

Nous commençons notre découverte avec le marché de la capitale de l’île ; Papeete.
Ce marché, aussi coloré que parfumé, rassemble toutes les spécialités et produits locaux. On y trouve des fruits et légumes (papayes, mangues, manioc…), du poisson frais, mais aussi des perles de cultures, des gousses de vanille, des couronnes de fleurs et des objets issus de l’artisanat local. L’ambiance est chaleureuse et les polynésiens nous renseignentavec plaisir et enthousiasme.

Pour notre premier repas, nous nous rendons à « La plage de Maui », un restaurant au bord de mer où l’on déjeune face au lagon, les pieds dans le sable. Nous avons goûté une « Assiette de la mer » composée de spécialités : le poisson cru à la tahitienne (du thon cru mariné dans du lait de coco), de sashimi et carpaccio de thon, de crevettes crues et autres mets fraîchement pêchés.

Sans tggggitre

C’est avec le ventre bien rempli que nous nous aventurons sur le lagon de l’île. Nous découvrons la vague de Teahupoo. Impressionnante et dangereuse, elle peut mesurer jusqu’à 15 mètres de haut et le récif corallien ne se trouve qu’à quelques dizaines de centimètres de la surface. Teahupoo signifie d’ailleurs en Tahitien « montagne de crânes », pas très rassurant n’est-ce pas ? Ce spot de surf est connu à travers le monde et accueille chaque année la Billabong Pro, une compétition internationale réunissant les meilleurs surfeurs.

Le lendemain, nous nous rendons sur l’île de Moorea. Appelée « l’île sœur » du fait de sa proximité à Tahiti (30 min en bateau), elle est cependant plus sauvage. Après une ballade en paddle sur le lagon turquoise, nous nous retrouvons sur un banc de sable isolé. Notre guide appâte les poissons, les raies et … les requins. Ces requins à pointe noire sont dits « inoffensifs » mais, nous avons quand même dû faire appel à notre âme d’aventurier pour oser nous mettre à l’eau et profiter de cette baignade en bonne compagnie.

Sddddans titre

Pour la dernière étape de notre séjour, nous rendons à Rangiroa, un atoll qui s’étend sur 200 kilomètres. Reconnu pour sa faune sous-marine exceptionnelle et ses fermes perlières, Rangiroa est également le seul endroit de la Polynésie où l’on produit… du vin !

En effet, depuis 1997, Dominique Auroy est à la tête d’un vignoble de 7 hectares et y produit des vins blancs et rosés. Plantées sur un sol essentiellement calcaire et influencées par des conditions météorologiques favorables (12 heures de soleil par jour), les vignes ont un cycle végétatif plus rapide et sont vendangées deux fois par an.

Par ailleurs, dans un souci d’engagement durable et éthique, les équipes du domaine ont entamé une transition en agriculture biologique.

La vigne voisine la plus proche étant à quelques 5 000 kilomètres, il nous tarde déjà de déguster ces vins du cœur du Pacifique.

Nous commençons par goûter le Blanc de Corail.
Issu des cépages Carignan rouge, Italia et Muscat de Hambourg, la robe est couleur paille et le nez particulièrement fruité. Nous sentons des notes de pêche blanche, de confit et une minéralité corallienne. En bouche le vin est frais, légèrement acide et laisse place à une finale longue d’un belle minéralité.

Nous poursuivons notre dégustation avec le Rosé Nacarat.
Issus des mêmes cépages, celui-ci est cependant plus clair, un roux très doux avec des nuances jaune-orangées. Le nez est sur les fruits rouges et agrumes, il est aussi légèrement camphré. En bouche, l’attaque est franche avec une acidité gourmande. On reste sur des notes de fruits avec une minéralité qui s’exprime en toute fin de bouche.

Sans titjkjkjjkre

Nous achevons donc notre escapade à l’autre bout du monde un verre de vin de Tahiti à la main, en contemplant un coucher de soleil mémorable. Les paysages de cartes postales et l’accueil des Polynésiens nous font quitter ce petit coin de paradis des étoiles plein les yeux !

Si vous cherchiez encore une destination pour vos prochaines vacances, il me semble que celle-ci est toute trouvée ! 😎🌴🐠🌅

bora-bora-2542917_1920

Votre avis, s'il vous plait

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *